All posts by Jordi

Le mésusage des livres

Il y a quelques mois j’ai pris une décision : ne plus acheter de livre, sauf pour en faire des cadeaux. En fait, cela parait très radical, mais c’est plus facile qu’il n’y paraît, car c’était déjà le cas depuis un certain temps. En effet, je suis un assidu des bibliothèques municipales et universitaires et à chaque visite dans l’une d’elles je rentre chargé avec des kilos de bouquins. En plus, je les lis!

Je me suis rendu compte, que quand j’ai acheté des livres pour moi dans les 2 ou 3 dernières années, c’était à l’occasion de séjours à Barcelone où j’avais profité pour faire des emplettes de littérature en espagnol et en catalan. A partir de maintenant, c’est la famille qui va me prêter des livres!

Cette décision n’est pas seulement guidée par ma pingrerie. Il y en a d’autres, dont les 2 principales sont :

  1. La distribution des gains liés à la vente des livres, qui fait que, par exemple, l’immense majorité des écrivains français ne vivent pas de leur activité d’auteur.
  2. Sauver des arbres et tout ça : la vie d’un livre consiste principalement à prendre la poussière sur une étagère et le pilon me paraît un exemple du concept de mésusage1 introduit par Paul Ariès.

Je suis donc fier de m’acquitter de ma cotisation annuelle à la bibliothèque municipale et de faire un tour lors de la bouquinerie annuelle pour libérer quelques livres, avant que les bibliothèques ne soient interdites.

Footnotes:

1

Oui, ceci est un lien vers le site d’une maison d’édition qui vend le livre 10€, mais ce n’est pas non plus la Big Corp …